Vous êtes ici

Du nouveau Outre-Atlantique 2...

Dans leur création d'un système de classification pronostique pour le traitement chirurgical des infections articulaires sur prothèses de hanche (IAP), les chercheurs ont constaté que le tabagisme, l'indice de masse corporelle élevé et la négativité des cultures bactériologiques ont été parmi les facteurs de risque d' échec des procédures de révision en deux étapes.

Dr Javad Parvizi et ses collègues ont examiné rétrospectivement 181 patients ayant subi une révision en deux étapes pour des infections articulaires péri-prothétiques (IAP), avec un minimum de 3,4 années de suivi. Parmi ceux-ci, 71 patients ont nécessité une réintervention pour IAP. Les chercheurs ont défini une opération réussie si l'infection était éradiquée , les plaies guéries sans récidive, qu'il n'y avait pas eu de réintervention chirurgicale ni bien sûr de décès. Ils ont défini comme échec du traitement une réintervention pour infection.

Une analyse univariée n'a pas identifié de différences significatives en cas d'échec, en fonction de l'âge du patient, de l'indice de masse corporelle (IMC). Cependant, une analyse plus approfondie a révélé qu'un IMC élevé, que le tabagisme, l'anémie, les maladies du tissu conjonctif, les infections polymicrobiennes, à germes Gram négatif ou résistants à la méthicilline, et les infections à Staphylococcus aureus étaient des facteurs de risque de l'échec. Si le total des points est < ou = 2 le risque de récidive est faible (17,8%). Si le total est compris entre 3 et 5 points le risque est modéré (35,8 % de récidives), si il est compris entre 6 et  points le risque est alors élevé (58,3 %).

Fumer agit négativement sur le système immunitaire et peut conduire à des problèmes de cicatrisation. Les patients qui rencontrent des problèmes de cicatrisation ont un risque accru de récidive due à une mauvaise couverture des tissus mous". L'étude a été limitée par sa nature rétrospective , et les chercheurs envisagent d' étudier des patients prospectivement pour valider leurs scores.
Référence : Parvizi J. Le traitement chirurgical de l'infection périprothétique : classification pronostique. Présenté à Philadelphie le 2-3 août 2013.